Bien installé dans le nouveau centre national de performance de Swiss Triathlon

Depuis le 1er novembre 2021, le CAMPUS SURSEE Sportarena est le centre national de performance (NLZ) de Swiss Triathlon. Comment les athlètes et leur Head Coach se sont-ils acclimatés au NLZ et à quoi ressemble leur quotidien à l’entraînement?

Nicolas Montavon, Head Coach NLZ et Coach National Juniors:

«Nous nous sommes très bien adaptés. Actuellement, j’entraîne neuf athlètes en permanence au NLZ. De temps en temps, d’autres athlètes du cadre s’entraînent en bloc à Sursee. Nous essayons de faire le même entraînement, d’accompagner les athlètes, de les former et de développer une culture du NLZ. Nous nous entraînons ici presque tous les jours dans les trois disciplines du triathlon, auxquelles s’ajoutent deux unités par semaine en salle de musculation. Par exemple, hier, nous avons eu un entraînement intensif de natation le matin, suivi d’une courte pause, puis de courses à pied de vitesse pendant 25 minutes et, l’après-midi, d’une séance décontractée de vélo pour que les jambes récupèrent. La région est magnifique et offre des parcours variés aussi bien pour l’entraînement de course à pied que pour les unités de vélo. Avec le bassin de 25 et 50 mètres, la salle de musculation et les locaux pour la récupération, nous profitons ici de conditions d’entraînement au top. Nous avons ici tout ce dont nous avons besoin.»

Fabian Meeusen, athlète du cadre Elite C

«Je vis en colocation au village voisin avec deux autres athlètes qui s’entraînent aussi ici en permanence. Nous bénéficions d’un encadrement professionnel au NLZ dans les trois disciplines sportives. Avec la piscine ici, nous avons des conditions de rêve et les environs offrent de superbes chemins pour la course à pied et le vélo, qu’ils soient plats ou vallonnés. En cas de mauvais temps, nous pouvons aussi nous entraîner à l’intérieur, comme par exemple sur les rouleaux de vélo que Swiss Triathlon met à notre disposition. Je consacre environ 20 à 30 heures par semaine à l’entraînement. Actuellement, nous sommes dans la phase de développement, où nous nageons environ 25 kilomètres, faisons 300 à 400 kilomètres à vélo et courons environ 75 à 80 kilomètres. En plus de l’entraînement, j’étudie à l’université de Zurich et les autres membres de la colocation suivent également des études. Cela tombe bien, car actuellement les cours ont lieu principalement par vidéoconférence, ce qui permet de bien combiner sport de haut niveau et études. Pour moi, le passage au NLZ représente une situation nouvelle et je suis impatiente de passer les prochaines années ici.»

Cathia Schär, athlète du cadre Elite C :

«Ce qui me plaît ici, c’est que le coach nous encadre tous les jours et qu’il est au courant de la meilleure façon de nous développer. L’équipe ici est super et très soudée, cela me plaît beaucoup. Nous vivons et nous nous entraînons ensemble, ce qui est un grand avantage. Lors de l’entraînement, nous essayons autant que possible de garder la même structure pendant la semaine afin d’avoir un bon rythme. Nous allons environ deux fois par semaine à la salle de musculation pour le développement musculaire et le maintien de la stabilité. En même temps, nous nous entraînons pour éviter les blessures et renforcer les mouvements dont nous avons besoin pour la course à pied ou les autres disciplines. Les séances d’entraînement dépendent du moment de l’année.»

La vidéo montre un aperçu de leur entraînement quotidien au NLZ:

Facebook
WhatsApp
Email