Début de la saison de triathlon à Wallisellen

Malgré le temps pluvieux, la première compétition de la saison suisse de triathlon 2023 s’est déroulée sans incidents majeurs et a proposé un programme de compétition varié pour jeunes et moins jeunes.

Outre la traditionnelle Pro Race, quelques sportifs et sportives amateurs ont à nouveau participé à l’événement. La courte distance de 500m de natation, 15km de vélo et 4km de course à pied se prêtait parfaitement à un premier bilan de situation au début de la saison 2023.

Pro Race : Adrien Briffod et Petra Kurikova dominent la course

Comme l’année dernière, Adrien Briffod et Petra Kurikova ont été les plus rapides. En vélo, on a surtout remarqué le bon travail d’équipe entre Adrien Briffod, Pierre Moraz et Ludovic Séchaud de l’équipe ATLET.

Pour la première fois une course Women Friendly

Les organisateurs ont proposé une nouveauté : une course «Women friendly». Pour la première fois, les femmes ont pu se mesurer dans une catégorie à part (en savoir plus ici).

Eliane Keller, triathlète débutante : une compétition difficile mais très instructive

La débutante en triathlon Eliane Keller (du portrait vidéo «Conseils pour débuter en triathlon») a également profité du début de saison. Eliane estime que sa performance est ok. Elle dit à ce sujet: 
«Je ne suis pas entièrement satisfaite et je pense que j’aurais pu faire encore mieux. En raison d’une grippe qui s’est prolongée, je n’ai pas pu m’entraîner du tout au cours des trois dernières semaines. C’est pourquoi j’ai fait cette compétition plutôt comme un triathlon d’entraînement, ce qui se reflète également dans le résultat. Le résultat n’est pas aussi bon que je l’aurais souhaité.

J’ai pu appliquer les conseils d’Ironmum, Karine Fragnière, notamment lors de l’entraînement préalable. J’ai par exemple adapté mon entraînement de natation et j’ai travaillé spécifiquement le passage du vélo à la course à pied. J’étais contente à Wallisellen de m’être entraînée à cela, car j’ai réalisé à quel point c’était extrêmement important pour moi. Comme j’étais entraînée, la course à pied après le vélo a été plus facile pour moi. Mes jambes étaient en forme et j’ai pu courir facilement en haut de la colline. J’ai aussi remarqué que je devrais m’acheter des pédales à clic, car je pourrais encore en profiter.

Lors de la natation, j’ai commis l’erreur de me tourner dans le mauvais sens. J’ai pris le départ dans le mauvais groupe et j’ai dû attendre et éviter beaucoup de choses, ce qui m’a coûté du temps et des nerfs…

En résumé, ce fut pour moi une compétition difficile, mais très instructive. J’ai remarqué que je devais expérimenter et ressentir moi-même de telles erreurs pour comprendre ce que Karine a dit lors de l’interview vidéo. Ce sont des cas où il faut courir soi-même et apprendre. Mais en principe, je suis très motivée et je sens que je peux encore faire mieux. Je me réjouis maintenant des trois prochaines compétitions de triathlon sprint que je prévois de disputer cette année. Ah oui, et le chausse-pied, je l’avais avec moi et je l’ai utilisé ! Il m’accompagnera également lors des prochains triathlons 😉.»


Wallisellen. Pro Race.

500 m natation, 15 km vélo, 4 km course à pied.
Hommes:
1. Adrien Briffod (Atlet) 41:51,1.
2. Pierre Moraz (Atlet) 0:25,3.
3. Ludovic Séchaud (Atlet) 0:43,3.
4. Jannick Stoll (GER/Skinfit Racing Tri Team) 1:30,6.
5.  Magnus Männer (GER/AST Süssen) 1:31,7.

Femmes:
1. Petra Kurikova (CZE/Impuls Triathlon Club Bülach) 48:11,7.
2. Desirée Gmür (3star cats Wallisellen) 2:30,7.
3. Nathalie Zwicky (JTRI) 2:35,4
4. Vanessa Possberg (3star cats Wallisellen) 3:05,6.
5. Kesia Mächler (TriMeca Performance Team) 7:02,3.

Photo by mitchproductions.ch
Photo by mitchproductions.ch
Photo by mitchproductions.ch
Facebook
WhatsApp
Email