Q&A avec le cadre de duathlon

Quels sont leurs buts pour les saisons 2023? Les duathlètes suisses ont répondu à nos questions.

Cadre d’élite

De quelles courses te réjouis-tu le plus cette saison?
Les championnats du monde longue distance à Zofingen.

Quels sont tes buts pour cette saison?
Garder le plaisir de l’entraînement et des courses et me réconcilier avec Zofingen 😉.

A quoi ne peux-tu jamais renoncer, qu’est-ce qui doit être de la partie lors de chaque compétition?
Chocolate Milk post course 😋 .

De quelles courses te réjouis-tu le plus cette saison?
Les championnats du monde longue distance au Powerman Zofingen seront le point fort de cette saison. Mais les compétitions préparatoires, comme l’IM 70.3 Westfriesland ou le Powerman France, sont également des courses que j’attends avec impatience.
En ce qui concerne les courses nationales, je me réjouis particulièrement du Gürbetal-Duathlon, car j’ai grandi dans cette région.

Quels sont tes buts pour cette saison?
A Zofingue, une place dans le top 5 serait sensationnelle. Et bien sûr, je vise une médaille aux championnats suisses de duathlon. J’aimerais également faire de solides débuts en IM 70.3.

A quoi ne peux-tu jamais renoncer, qu’est-ce qui doit être de la partie lors de chaque compétition?
En plus des «choses standard» comme l’alimentation et le matériel de compétition, j’ai toujours mes lunettes de soleil et mes bandes de transpiration avec moi.

Cadre transition

La saison de duathlon 2023 débute avec un coup d’éclat, à savoir les championnats d’Europe de duathlon à Caorle le 18 mars. Quel(s) but(s) t’es-tu fixé pour les CE? Quelle est la probabilité d’un podium suisse?
J’ai hâte d’être à Caorle. J’essaie de me préparer au mieux pour la course afin d’être à la hauteur le 18 mars. Une place dans le top 10 serait super pour moi.

De quelles courses te réjouis-tu le plus cette saison?
Cette saison, mon calendrier de courses est assez chargé avec toutes sortes de courses de duathlon, de triathlon et, depuis peu, de cross triathlon. Mais je me réjouis particulièrement du duathlon de Zofingen début septembre, ainsi que des championnats du monde Xterra à Molveno, en Italie (fin septembre).

Quels sont tes buts pour cette saison?
J’aimerais porter une attention particulière à la course à pied et travailler ma vitesse. En outre, ce serait super de remporter à nouveau le titre de champion suisse de duathlon ;-).

A quoi ne peux-tu jamais renoncer, qu’est-ce qui doit être de la partie lors de chaque compétition?
Sponser Sport Food Salty Gels pour l’énergie pendant la course et noix de cajou salées, café comme récompense après la course :-).


La saison de duathlon 2023 débute avec un coup d’éclat, à savoir les championnats d’Europe de duathlon à Caorle le 18 mars. Quel(s) but(s) t’es-tu fixé pour les CE? Quelle est la probabilité d’un podium suisse?
Mon but est clairement d’entrer dans la course à 100%. Je me suis bien préparé pour cette saison et je suis très heureux de commencer la nouvelle saison avec les championnats d’Europe. Je saurai quelle place je peux obtenir dès que j’aurai franchi la ligne d’arrivée. Mon but est de faire une bonne course.

De quelles courses te réjouis-tu le plus cette saison?
Ce que j’attends le plus, ce sont les courses internationales. Elles seront très exigeantes et j’aime les défis 😉 . De plus, je participerai à mon premier championnat du monde à Ibiza. On n’oublie jamais ce genre de courses. Mais je ne veux pas non plus renoncer aux courses nationales, car j’ai mon titre à défendre dans certaines d’entre elles.

Quels sont tes buts pour cette saison?Mon but est de continuer à me développer et à améliorer mes performances cette saison. J’ai beaucoup de potentiel que je veux continuer à exploiter.

A quoi ne peux-tu jamais renoncer, qu’est-ce qui doit être de la partie lors de chaque compétition?
Lors de la compétition, il faut toujours avoir quelque chose de sucré sous la main pour l’après-course (petite motivation de course 😉). Une bonne musique pour la préparation ne doit pas manquer et bien sûr, je ne veux pas renoncer à mon soutien sur le bord du parcours.

De quelles courses te réjouis-tu le plus cette saison?
Ce que j’attends le plus, ce sont les championnats d’Europe et du monde.

Quels sont tes buts pour cette saison?
Champion suisse U23 sprint/standard et top 5 en Europe et aux championnats du monde U23.

A quoi ne peux-tu jamais renoncer, qu’est-ce qui doit être de la partie lors de chaque compétition?
Bonne santé ainsi que des toasts et du café pour le petit déjeuner :-).

De quelles courses te réjouis-tu le plus cette saison?
Je me réjouis particulièrement des compétitions internationales telles que les championnats d’Europe à Caorle (distance sprint) et les championnats du monde à Ibiza (distance standard). Au niveau national, je me réjouis de participer au Zytturm Duathlon à Zoug et au Tempo-Sport Linthathlon.

Quels sont tes buts pour cette saison?
Mes buts pour cette saison sont les mêmes que chaque année. Avancer de quelques pas dans le classement mondial, prendre du plaisir lors des compétitions et suivre mon chemin d’athlète avec discipline.

A quoi ne peux-tu jamais renoncer, qu’est-ce qui doit être de la partie lors de chaque compétition?
L’Activator de Sponser Sport Food, les chaussures rapides d’Asics et mon maillot national doivent toujours être de la partie. Je ne pourrais pas renoncer à une paire de chaussettes fraîches et aux Airpods.

De quelles courses te réjouis-tu le plus cette saison?
C’est ma première saison en tant qu’U23 et je suis très enthousiaste quant à l’évolution de mon entraînement sportif. Me présenter aux prochaines compétitions internationales me motive à donner le meilleur de moi-même chaque jour.

Quels sont tes buts pour cette saison?
Cette saison sera très chargée pour moi, examens scolaires, nouveaux projets, formations, etc… Ils rendront cette saison très intéressante. Si je parviens à maintenir un équilibre entre toutes ces choses, je m’attends à une saison satisfaisante!

A quoi ne peux-tu jamais renoncer, qu’est-ce qui doit être de la partie lors de chaque compétition?
Le plus important pour moi dans chaque course, c’est le plaisir. Si je n’ai pas ce drive, c’est difficile de donner le meilleur de moi-même.

De quelles courses te réjouis-tu le plus cette saison?
Je me réjouis beaucoup des championnats d’Europe de Caorle, car je n’y ai encore jamais participé. Ce sera certainement une expérience très cool et je me réjouis de montrer le meilleur de moi-même sur la scène internationale. En outre, je me réjouis, comme chaque année, des CS standard à Zoug. J’aime toujours cette compétition, car c’est mon parcours quotidien à vélo.

Quels sont tes buts pour cette saison?
J’aimerais monter sur le podium des championnats suisses standard à Zoug (U23) et faire de mon mieux aux championnats d’Europe U23 à Carole pour voir si je suis bonne au niveau international. J’aimerais également monter sur le podium du classement général des Duathlon Series.

A quoi ne peux-tu jamais renoncer, qu’est-ce qui doit être de la partie lors de chaque compétition?
Je dois toujours avoir une banane et une barre avec moi lors de chaque compétition. Bien sûr, il y a aussi des choses pratiques, comme tout l’équipement de compétition (casque, élastiques pour les chaussures, etc.). Pour moi, il est très important d’avoir suffisamment d’énergie avant la compétition et ce, grâce à une bonne alimentation.

Cadre repérage

La saison de duathlon 2023 débute avec un coup d’éclat, à savoir les championnats d’Europe de duathlon à Caorle le 18 mars. Quel(s) but(s) t’es-tu fixé pour les CE? Quelle est la probabilité d’un podium suisse?
Mon but pour les championnats d’Europe est avant tout de profiter de la compétition et de m’amuser. Comme il s’agit de ma première compétition internationale et que je n’ai donc pas encore d’expérience, je ne sais pas à quoi m’attendre. Mais j’essaierai bien sûr de réaliser ma meilleure performance.

De quelles courses te réjouis-tu le plus cette saison?
La saison prochaine, je me réjouis certainement de participer aux Duathlon Series, car c’est la première fois que je serai au départ. Mais j’attends aussi avec impatience les courses de la National League de triathlon.

Quels sont tes buts pour cette saison?
Dans les compétitions de duathlon et de triathlon, mon rêve serait bien sûr de me classer dans le top 10. Nous verrons bien si j’atteindrai ces objectifs.

A quoi ne peux-tu jamais renoncer, qu’est-ce qui doit être de la partie lors de chaque compétition?
En plus de l’équipement nécessaire, il est bien sûr toujours agréable de voir ma famille m’accompagner, me soutenir et m’encourager lors des compétitions. J’apprécie beaucoup cela et je ne voudrais pas devoir m’en passer.

La saison de duathlon 2023 débute avec un coup d’éclat, à savoir les championnats d’Europe de duathlon à Caorle le 18 mars. Quel(s) but(s) t’es-tu fixé pour les CE? Quelle est la probabilité d’un podium suisse?
Les championnats d’Europe de duathlon à Caorle sont mes tout premiers championnats d’Europe. Le plateau de départ est très relevé et on peut supposer que tous les athlètes ont organisé leur entraînement de manière à être au mieux de leur forme lors de cette compétition. Je vais tout donner, mais je ne pense pas (encore) pouvoir monter sur le podium.

De quelles courses te réjouis-tu le plus cette saison?
Je me réjouis énormément des championnats d’Europe de duathlon à Caorle. Les Championnats du monde d’Ibiza seront également un grand moment. J’y participerai au duathlon distance sprint, au relais par équipe mixte et au cross-duathlon. Le cross-duathlon m’évoque aussi des souvenirs particuliers….dans le milieu du triathlon et du duathlon depuis 2021 – auparavant, j’ai réalisé pendant 12 ans des objectifs ambitieux en VTT (XCO).
Le Linthathlon de Tempo-Sport, qui aura lieu le 2 juillet 2023, est une compétition spéciale pour moi, car elle n’est qu’à quelques kilomètres de mon domicile et je fais moi-même partie de l’équipe du CO.

Quels sont tes buts pour cette saison?
1. Les objectifs de classement réalistes pour les CM seront fixés après les CE de Caorle….actuellement, je n’ai pas d’expérience internationale en duathlon pour pouvoir en juger objectivement.
2. atteindre la qualification 70.3 Ironman CM
3. remporter une deuxième victoire en compétition au Powerman Zofingen sur la distance Short.

A quoi ne peux-tu jamais renoncer, qu’est-ce qui doit être de la partie lors de chaque compétition?
Une bonne alimentation en compétition a pour moi une grande influence sur le développement de mon potentiel.

Facebook
WhatsApp
Email